Retour en Yakoutie!

C’est parti pour enfin une nouvelle mission scientifique en Yakoutie Centrale!
Ce blog a pour but de documenter notre mission et la faire découvrir notamment aux enfants des écoles primaires de Chatenay Malabry (Pierre Brossolette et Jean Jaurès).
En 2020, nous n’avons pas pu aller sur le terrain à cause de la COVID et cette année, nous avons dû attendre jusqu’à fin août pour avoir les autorisations. Comme beaucoup de pays, pour aller en Russie, il faut faire une demande de Visa pour avoir le droit de venir.

Le vol pour aller en Sibérie si nous volions comme un oiseau…

Le but de la mission est d’aller en Sibérie et plus précisément en Yakoutie Centrale. C’est une région dans le pays de la République de Sakha qui fait partie du grand pays de la Russie. Quel but? Notre équipe qui cette année est composée de deux personnes : mon collègue Christophe Grenier et moi même (Antoine Séjourné) a pour but d’étudier le fameux pergélisol dont la glace fond à cause du réchauffement climatique.

Pour aller en Yakoutie Centrale, il faut prendre 3 avions et survoler une grande partie de la Sibérie, cette grande région qui s’étend en Russie. 12h de vol plus tard nous sommes dans la ville de Yakoutsk qui est la capitale. Au bord de Yakoutsk, s’étend le grande Fleuve Léna qui gèle durant l’hiver et qui est navigable par les bateaux l’été. La Léna gèle et les voitures peuvent rouler dessus car en hiver en Yakoutie il fait -50°C! C’est très très froid!

Le grand fleuve Léna près de Yakoutsk.

La ville de Yakoutsk est une ville moderne qui a la taille de Nantes ou de Bordeaux. Elle a été fondée en 1632 par les cosaques qui exploraient la Sibérie et rencontrèrent les habitants locaux que sont les Yakoutes.

Les Yakoutes sont un peuple qui vivent depuis des siècles en Yakoutie et qui ont une culture traditionnelle très belle axée sur la nature et les chevaux. Les Yakoutes étaient et sont toujours très habiles pour travailler et façonner des objets traditionnels. Ils parlent le russe et le yakoute qui est une langue d’origine turc.

Paniers faits à partir d’écorce de bouleau

En ce moment en septembre, il fait 15°C durant la journée mais déjà 5°C durant la nuit, l’hiver arrive déjà en Yakoutie… et bientôt peut être de la neige, ce qui n’est pas idéal lorsque l’on travaille toute la journée dehors comme nous allons le faire. Demain, nous partons sur le terrain en voiture pour traverser la Léna et atteindre notre lieu d’étude scientifique.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s